Cancer du sein CFDT : Une première reconnaissance en maladie professionnelle pour les salariées du privé dans le Grand Est

Publié le 29/01/2024

Après la reconnaissance en 2023 du cancer du sein qui touche une salariée des hôpitaux publics, l’équipe CFDT vient d’obtenir la reconnaissance en maladie professionnelle d’une salariée d’un hôpital privé ; en l’occurence une ancienne salariée de l’hôpital de la caisse des mines à Freyming-Merlebach.

Un dossier examiné par le CRRMP

Pour les salariés relevant du régime général, la demande est soumise à un Comité Régional de Reconnaissance des Maladies Professionnelles composé de trois experts qui doivent dire s’il y a un lien direct et essentiel entre le cancer du sein et le travail de la personne. Ce qui est difficile à prouver. 

Madame Bernadette W, aide-soignante à l’hôpital de Freyming, avait répertorié plus de 2100 postes de nuit et prouvé par les témoignages de ses collègues de travail et de ses responsables hiérarchiques de très nombreuses expositions aux rayonnements.

Un dossier préparé par toute l’équipe et les experts de la CFDT

Le dossier de Madame Bernadette W a été porté par toute l’équipe CFDT autour de deux experts :

  • Monsieur le Docteur Lucien PRIVET,
  • Monsieur Jean-Claude ZERBIB, expert en radio protection

Ce travail d’équipe a porté ses fruits avec cette première reconnaissance par le CRRMP de Strasbourg, en maladie hors tableau.

Pour la publication d’un tableau de maladie professionnelle

La CFDT va saisir l’ANSES* et a demandé à la Direction Générale du Travail de le faire également. Il s’agit aussi d’inscrire le cancer du sein à l’ordre du jour de la commission des maladies professionnelles.

Appel à toutes les personnes atteintes d’un cancer du sein

L’équipe cancer du sein CFDT appelle toutes les personnes ayant contracté un cancer du sein et étant exposées ou ayant été exposées au travail de nuit et /ou des rayonnements ionisants et/ou de l’oxyde d’éthylène à nous contacter. Nous verrons ensemble si une demande de maladie professionnelle est envisageable.

* L’Anses est l’agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail