Comment aider le travailleur reconnu inapte ou en situation de handicap à conserver un emploi ?

Publié le 19/05/2020
par remi.bardeau@grandest.cfdt.fr

Le maintien dans l’emploi du travailleur handicapé vise à sécuriser son parcours professionnel en prenant en considération les restrictions qui lui sont faites, et en étudiant les possibilités d’adaptation de son poste de travail. Quand ce n’est pas possible, le maintien dans l’emploi implique la recherche de possibilités de reclassement sur un autre poste dans l’entreprise, ou dans une autre entreprise.

Les outils mobilisables sont nombreux mais le maintien dans l’emploi dépend avant tout du signalement précoce des difficultés rencontrées par le salarié.
L’enjeu est d’autant plus important que la population menacée de désinsertion professionnelle est appelée à croître.
L’estimation de 1 à 2 millions de personnes, soit 5 à 10 % des salariés concernés à court-moyen terme au niveau national, se base sur différents constats :
• l’allongement de la durée de la vie au travail,
• l’augmentation des maladies professionnelles, des maladies chroniques,
• le progrès médical permettant une activité professionnelle aménagée pour les personnes vivant avec une pathologie chronique évolutive,
• 75 % des avis d’inaptitude ont pour causes des troubles ostéo-articulaires ou des troubles mentaux avec une augmentation chez les moins qualifiés et les plus âgés.

Retrouvez la suite de la fiche : pratiques CFDT et questions/réponses sur l'espace Ressources ARC, accessible depuis votre espace Adhérent.