Jeudi 1er février : éducation national en grève

Publié le 30/01/2024

CONDITIONS DE TRAVAIL DÉGRADÉES : le Sgen-CFDT Alsace et la Fep-CFDT Alsace appellent à la mobilisation le 1ᵉʳ février 2024.

Depuis longtemps, nous alertons à tous les niveaux possibles notre employeur sur la dégradation de nos conditions de travail et du service public d'Education  : Marylise Léon, secrétaire générale de la CFDT, l’a rappelé lors de sa rencontre début janvier avec le nouveau premier ministre Gabriel Attal. Catherine Nave Bekhti, secrétaire générale du Sgen‑CFDT a immédiatement alerté la nouvelle ministre de l’Éducation nationale lors de sa prise de fonction et répété nos nombreuses propositions (voir sous ce lien le CR de la rencontre).

Nous mêmes, militants du Sgen-CFDT Alsace alertons régulièrement nos autorités hiérarchiques, à l'échelon départemental, comme académique, notamment lors des réunions d'instances des formations spécialisées (CSA-SST), sur l'épuisement des personnels (voir par exemple sous ce lien).

Pourtant, rien ne change, le gouvernement dans son ensemble fait la sourde oreille.

Pire, par la voix de la nouvelle ministre, mais aussi de notre président, les déclarations à l'emporte pièce, consternantes et méprisantes pour les personnels de l’Éducation Nationale se sont multipliées. La mise en place de mesures passéistes et inefficaces a été confirmée et les dotations horaires prévues pour leur mise en place à la rentrée 2024 sont totalement insuffisantes, particulièrement dans les collèges. Mais c'est à tous les échelons du système éducatif que les réformes se succèdent, s'empilent, voire se contredisent, induisant une perte totale de sens. Enfin, le ministère persiste, via le pacte, à vouloir lier toute hausse des rémunérations avec l'augmentation du temps de travail des personnels !

Plus de détail sur nos revendications dans cet article.

Nous revendiquons les conditions de travail et les moyens pour bien travailler au service de tous les élèves.

Nous revendiquons les moyens pour réussit l'école inclusive dans de bonnes conditions pour les personnels et pour les élèves.

Pour construire une école pour toutes et tous, le Sgen-CFDT Alsace appelle à la mobilisation;  Il est temps de faire entendre notre voix!

RDV jeudi 1er février 2024

A Strasbourg , place Kléber à 14h

A Mulhouse, place de la Bourse à partir de 13h30