Elections à CORUS RAIL France - HAYANGE : La CFDT garde la tête du « train syndical »

Publié le 25/11/2009
Dans un contexte économique difficile, ces élections avaient valeur de test pour l'équipe syndicale CFDT de CORUS. En effet, même si la crise a relativement épargné l'usine de Hayange, 2009 a été marquée par la longue attente d'une importante commande de rails TGV (300M€) qui pérennise le site à travers des investissements majeurs.

Largement majoritaire depuis de nombreuses années, ces élections devaient répondre à plusieurs interrogations : quel allait être le nouveau paysage syndical, compte tenu des nouvelles règles de représentativité ? Le travail de l’équipe en place, qui a pris ses responsabilités tout au long de la mandature, serait-il reconnu et reconduit ? 


Les résultats sont plus que satisfaisants. En maintenant son audience au voisinage de 45%, aussi bien en DP qu’en CE, la CFDT a conforté sa première place en obtenant 4 sièges sur 8 au CE et 5 sièges sur 8 (+1) en DP ; il va sans dire que ce plébiscite va permettre à la CFDT de continuer sa politique revendicative dans toutes les instances qu’elle va diriger : CE, CHS-CT, DP. Avec moins de 10% des suffrages exprimés, FO disparait complètement et la CFTC n’a plus qu’un élu suppléant, insuffisant pour s’asseoir à la table des négociations. CGT (12%) et CFE-CGC (22%) restent stables. 

Toutes nos félicitations à l’équipe syndicale. Syndicalisation et conditions de travail vont rester des axes importants de leur action syndicale.