Centres des impôts : un préavis de grève

Publié le 24/11/2012
L'intersyndicale des finances publiques dénonce les projets de baisse d'effectifs. Un préavis de grève a été déposé pour le 27 novembre.
Centres des impôts : un préavis de grève
Centres des impôts : un préavis de grève
L'intersyndicale des finances publiques dénonce les projets de baisse d'effectifs. Un préavis de grève a été déposé pour le 27 novembre.

© Le Républicain Lorrain, Samedi le 24 Novembre 2012 / MMN
 
Les centres des impôts (ici celui de Briey) risquent d'être fermés au public le 27 novembre. L'inter-syndicaledes finances publiques a déposé un préavis de grève. Photo Archives/Frédéric LECOCQ 

Des membres de l'intersyndicale des finances publiques distribuaient des tracts, dernièrement, à l'accueil de la cité administrative de Nancy au 45, rue Sainte-Catherine. Objectif : attirer l'attention du public sur les projets de baisse d'effectifs.

La loi de finances 2013 prévoit en effet 2 023 nouvelles suppressions de postes dans l'administration des finances publiques, au niveau national. Le nombre d'emplois supprimés en Lorraine et à Nancy n'est pas encore connu, mais « il pourrait être de quinze à vingt postes. Cette baisse d'effectifs s'ajoute aux trois cents postes supprimés en dix ans en Meurthe-et-Moselle », dénonce Franck Stocker, secrétaire départemental CGT Finances publiques, au nom de l'intersyndicale CFDT, Solidaires, CGT, FO. « Faute de personnels, l'écoute et la disponibilité des fonctionnaires se réduisent, alors que la législation ne cesse de se complexifier et que les difficultés économiques et sociales s'aggravent », poursuit le syndicaliste, assurant que « deux à trois collègues reçoivent 300 à 400 personnes par jour », lors d'une journée d'échéance du paiement d'un impôt. « Le gouvernement a fait le choix de mettre davantage de postes dans l'Éducation nationale, au détriment de la Défense et des Finances publiques. Mais en dix ans, notre administration a déjà perdu 20 000 postes ! Soit 18 % de ses effectifs... »

Un préavis de grève a été déposé aux Finances publiques pour la journée du mardi 27 novembre.

P. M.