Champigneulles : décès d'André Arnould

Publié le 04/04/2012
Avec le décès d'André Arnould, survenu à Faulx où il séjournait depuis trois semaines, c'est une des figures dévouées de la ville qui disparaît.
Champigneulles : décès d'André Arnould
Champigneulles : décès d'André Arnould
Avec le décès d'André Arnould, survenu à Faulx où il séjournait depuis trois semaines, c'est une des figures dévouées de la ville qui disparaît.

© L'Est Républicain, Mercredi le 04 Avril 2012 / Banlieue Nord / Champigneulles

 

 

André Arnould

Agé de 85 ans, domicilié 21, rue Charlemagne, André a toujours habité à cette adresse, reprenant la maison familiale pour l'améliorer et voir grandir ses quatre enfants.

Marié à Jacqueline Perrin, autre visage champigneullais, il a consacré sa vie aux siens et aux autres, l'aspect social aura toujours été un des chevaux de bataille.

Quatre enfants : Jean-Paul, l'aîné est domicilié à Villey- le-Sec, Anne-Marie à Nancy, Jean-Jacques au 25 de cette même rue et Jean-Yves au 21, qui lui ont donné la joie de connaître huit petits-enfants et déjà trois arrières petits-enfants.

Dévoué aux autres, après avoir construit ou amélioré des maisons pour ses enfants, André avait été élu durant 24 ans au sein du conseil municipal de 1965 à 1989, aux côtés du Dr Kaufmann.

Cela lui valut en 1992 de recevoir la médaille d'argent d'honneur communale, départementale et régionale, et il avait siégé également au sein du CCAS. Employé durant 35 ans à la société Ferembal à Nancy, puis à Ludres, il avait été un militant syndicaliste notoire au sein de la CFDT, assurant le secrétariat du CE avant de devenir conseiller prud'homal et appréhender nombre de dossiers sociaux. Il avait été également administrateur au sein de la MACIF et militait toujours au sein de la CLCV.

Les obsèques seront célébrées ce jour à 15 h en l'église paroissiale.

Nos condoléances.