CHU : les blocs font bloc

Publié le 06/04/2012
Le personnel des blocs opératoires du CHU de Nancy a observé un mouvement de grève, hier, à l'initiation de la CFDT.
CHU : les blocs font bloc
CHU : les blocs font bloc
Le personnel des blocs opératoires du CHU de Nancy a observé un mouvement de grève, hier, à l'initiation de la CFDT.

© Le Républicain Lorrain, Vendredi le 06 Avril 2012 / Région /

 

Les blocs font bloc

Ce mécontentement a été exprimé par quelque 400 personnes, soit 80 % des effectifs, certains personnels restant assignés aux blocs pour assurer les urgences.

Les raisons de la colère se résument à deux lignes majeures : des heures supplémentaires impayées et un manque criant de moyens humains, expliquent les grévistes. « On nous demande de travailler plus avec du personnel en moins. C'est inadmissible », s'indigne Alex Gorge (CFDT). « Cette mobilisation est facile, les gens n'en peuvent plus, poursuit Romuald Foltz, infirmier anesthésiste. On restructure sans ressources et la direction ne nous écoute pas. »

D'autres griefs, plus localisés, ont également été soulevés hier. L'ergonomie et la maintenance des locaux de Brabois posent problème notamment ainsi que le manque de formation des infirmières de bloc opératoire (Ibode). « Tous ces dysfonctionnements génèrent du stress, du découragement et des arrêts maladies », fait valoir la CFDT. Qui conclut : « Rien ne va plus. »