CUSTINES - ALLEVARD REJNA : FERMETURE CONFIRMEE

Publié le 12/06/2009
La fin de l'usine de fabrication de barres droites de suspension Allevard Rejna, installée à Custines, a été officialisée hier matin à Paris.
CUSTINES - ALLEVARD REJNA : FERMETURE CONFIRMEE
CUSTINES - ALLEVARD REJNA : FERMETURE CONFIRMEE
La fin de l'usine de fabrication de barres droites de suspension Allevard Rejna, installée à Custines, a été officialisée hier matin à Paris.

Quarante-six personnes devront partir pour le 1er septembre, date de la fermeture de l’unité du groupe italien Sogefi. «Les raisons avancées par la direction sont connues, elles s’appellent manque de production et crise mondiale », résume Pascal Colin, secrétaire CFDT du CE de l’usine de Custines. Mais celui-ci dénonce également «l’attentisme de la direction qui n’a jamais anticipé » et donc jamais investi.
Lors du comité central extraordinaire d’hier les syndicats ont demandé une «
expertise comptable sur le plan social, c’est notre seule possibilité. Cela décalera la procédure de 21 jours. Nous allons nous battre pour partir dignement. Pour l’instant, les mesures que la direction nous propose sont inférieures à celle du précédent plan social », explique le délégué syndical.
Allevard Rejna appartient à un équipementier automobile italien. L’usine de fabrication de barres de suspension était en concurrence avec celle de Revigny-sur-Ornain, dans la Meuse. Toute la production sera concentrée dans cette dernière. Le bilan du plan social pourrait être plus élevé que celui annoncé, ainsi les six salariés qui travaillent sur les deux sites lorrains seront mutés en Meuse. Si le départ ne leur convient pas, ils intégreront le plan social.

M.-O. N.
Publié le 12/06/2009 – France et Monde