Du syndicalisme à l'information

Publié le 13/03/2011
Claude Bocquillon n'a que 53 ans, mais son parcours est déjà riche et varié. Arrivé de Nancy à Velaine-en-Haye en 1997, il demeure aujourd'hui dans un pavillon, avec son épouse et son fils.
Du syndicalisme à l'information
Du syndicalisme à l'information
Claude Bocquillon n'a que 53 ans, mais son parcours est déjà riche et varié. Arrivé de Nancy à Velaine-en-Haye en 1997, il demeure aujourd'hui dans un pavillon, avec son épouse et son fils.

© L'Est Républicain, Dimanche le 13 Mars 2011 / Toul et sa région 
 
Claude Bocquillon est correspondant local à Velaine-en-Haye depuis 2008.

Il est depuis trois ans, le relais entre la vie de la commune et les lecteurs de L'Est Républicain. Suite aux problèmes de santé rencontrés par son prédécesseur, Claude Bocquillon est sollicité pour lui succéder en 2008. « Je tiens à souligner la qualité de travail effectué durant de nombreuses années par Valbert Beurey », confie l'intéressé.

Né au Maroc en 1957, d'un père militaire et d'une mère fonctionnaire, il n'a que trois ans lorsque la famille part pour l'Algérie. Puis deux ans plus tard, il quitte le Maghreb et arrive en Allemagne. En 1966, le jeune Claude, alors âgé de 9 ans, migre vers la France. Après deux années passées à Chaumont, la famille arrive en Meurthe-et-Moselle. C'est à Nancy que Claude Bocquillon effectue toute sa scolarité. Il passe un BEP, puis un Bac comptabilité. A 20 ans, il entre à La Poste. Quelque temps plus tard, il est appelé sous les drapeaux. Victime d'un accident de service, il est réformé au bout de six mois. Claude Bocquillon réintègre alors La Poste. Il travaille à Metz puis rejoint le centre des chèques postaux à Nancy.

Syndicaliste dans l'âme, il est aujourd'hui le délégué régional de la CFDT. Investi dans le milieu associatif dans sa commune, notamment au sein de l'APRV ou encore à Familles rurales, il affirme son attachement pour le social, le sport, la jeunesse et la vie politique municipale. Autant de sujets que Claude Bocquillon traite avec enthousiasme et qu'il fait partager à nos lecteurs.

 

Bertrand VOGIN