Edscha attendra...

Publié le 31/03/2010
Ce n'est pas aujourd'hui qu'Edscha France passera sous le giron de Gestamp.
Edscha attendra...
Edscha attendra...
Ce n'est pas aujourd'hui qu'Edscha France passera sous le giron de Gestamp.

© Le Républicain Lorrain, Mercredi le 31 Mars 2010 / MMN /

 

Le rachat de l'usine briotine par l'équipementier espagnol a été repoussé au 1er mai. Mais Sylvie Reynier, la directrice du site briotin, tient à rassurer : celui-ci fera bel et bien partie du 'package' (les autres sites européens d'Edscha sont acquis par Gestamp ce jour). « Si c'est différé, c'est parce que nous avons pris des retards dans les négociations », affirme Louis Machado (CFTC).

Syndicats et administrateur judiciaire (le groupe Edscha est en redressement depuis février 2009) ont joué au bras de fer de longs mois sur la réduction des coûts, une lutte se ponctuant par une grève de 48h voilà deux semaines. L'intervention de Gestamp a permis d'assainir la situation.

Samuel Pipoli (CFDT) croit aux engagements de l'équipementier espagnol : « Ses dirigeants ont promis par écrit d'augmenter les salaires et de maintenir les 35h. Samedi, des commissaires aux comptes, représentant Gestamp mais aussi Edscha, sont venus faire l'inventaire du stock dans l'usine. » Le rachat, dont on ne sait toujours pas le montant, ne serait donc pas compromis. « Ce n'est qu'une question de temps. » Samuel Pipoli se veut néanmoins prudent : « L'accord qu'on a signé avec Gestamp ne porte que sur 2010. Il faudra entamer de nouvelles négociations pour 2011. Et je pense qu'on va commencer à discuter dès la rentrée de septembre... »

G. I.