Locaux tout neufs pour les syndicats du bassin

Publié le 21/01/2010
Nouveaux locaux, nouvelle année, l'heure est venue de se réunir, oublier les différences pour mener un même combat.
Locaux tout neufs pour les syndicats du bassin
Locaux tout neufs pour les syndicats du bassin
Nouveaux locaux, nouvelle année, l'heure est venue de se réunir, oublier les différences pour mener un même combat.

© Le Républicain Lorrain, Jeudi le 21 Janvier 2010. / Briey / Herserange / Longlaville
 

Les syndicats ont intégré leur nouveau local.
A Longwy, les syndicats du bassin se sont retrouvés pour fêter et la nouvelle année et… leur nouvelle installation. Ainsi, c'est dans les locaux du centre Jean-Monnet à Longlaville, au 1er étage, que toute une aile sera dédiée à la lutte syndicale. FO, la CGT, la CFDT se retrouvent ainsi épaules contre épaules pour la lutte, même si parfois les idéaux divergent. Ils sont dans ces locaux depuis décembre. S'ils ont accepté de partir de Longwy-Bas, c'est bien que les nouveaux locaux offraient les mêmes avantages, les mêmes surfaces et que tout devait être fait pour leur arrivée rapide. Devaient, car il n'en fut malheureusement rien. Malgré les promesses, beaucoup de choses, pourtant importantes, ne se sont pas encore installées. Il est vrai que « des engagements furent pris avec les syndicats dans le cadre de ce déménagement, et que pas grand-chose n'a été fait ». Mais la promesse de la mairie de Longwy de tout faire pour que les choses rentrent rapidement dans l'ordre arrive comme un voeu de nouvel an. Il est cependant, d'après les dires des divers présidents, regrettable que le maire de Longwy se soit enorgueilli d'avoir fait partir les syndicats de Longwy alors que ces derniers sont partis d'eux-mêmes. Tous voulaient aussi profiter de cette journée pour rassurer leurs membres que ce déménagement n'était donc en aucun cas une volonté de la mairie de Longwy de chasser les syndicats de la ville, mais bien une décision de leur part de venir dans un endroit plus adéquat, offrant les mêmes services et les mêmes possibilités qu'avant. D'autant que désormais, leurs bureaux se trouveront donc au même endroit que Pôle emploi et que les gens en difficulté sociale n'auront qu'un petit étage à descendre pour trouver une oreille attentive.Les présidents des divers syndicats ont profité de ce pot de retrouvailles pour remercier tous les partenaires et tous les maires du bassin qui les ont soutenus dans leur lutte récente pour Eurostamp. Parmi eux, les maires de Hussigny-Godbrange, Longlaville, Mont-Saint-Martin, Saulnes, Villers-la-Montagne, Villerupt. Leur soutien logistique, leurs présences, furent un poids non négligeable dans leur lutte. Les syndicats ont eu une pensée affectueuse et une profonde reconnaissance à leur égard.
Le mot d'ordre, qui est revenu à plusieurs reprises dans la soirée est bien que « loin des divergences syndicales qui les séparent, c'est le combat pour les droits des ouvriers, des salariés, le combat pour la justice et contre les inégalités et les discriminations les unissant ».
Des nouveaux locaux pour un nouvel élan syndical. Avec toujours la même volonté : aider les autres !