Maillot. Les syndicats : « Globalement positif »

Publié le 28/10/2011
Les trois organisations syndicales, CGT, FO et CFDT décryptent les explications de la direction : ils jugent les éléments avancés, de manière globalement positive.
Maillot. Les syndicats : « Globalement positif »
Maillot. Les syndicats : « Globalement positif »
Les trois organisations syndicales, CGT, FO et CFDT décryptent les explications de la direction : ils jugent les éléments avancés, de manière globalement positive.

© Le Républicain Lorrain, Vendredi le 28 Octobre 2011 / MMN /

 

 

 

 À commencer par la décision concernant la réintégration des services de rhumatologie et de traumatologie dans leurs locaux respectifs au 14 novembre. « Il s'agit de deux disciplines différentes, il n'est pas sage de les rassembler. »

Incompréhension

« La Direction a indiqué que, jamais la date du 20 octobre n'avait été fixée pour que les deux services réintègrent leurs locaux après la fin des travaux. Mais de façon explicite, la direction n'a jamais indiqué que ces personnels ne réintégreraient pas leurs services », soutiennent les syndicalistes. Querelles de points de vue, crispations, et surtout manque de communication.

Les trois prochains mois feront l'objet d'une évaluation des besoins. Jeudi 3 novembre, une nouvelle entrevue avec la direction figure au menu. Ce qui semble satisfaire les syndicats sollicitant davantage de transparence.

 

Deux services, oui. Mais amoindris

« La direction a annoncé clairement une diminution de la capacité des deux services en lien avec l'occupation. On constate une baisse d'activité, la direction veut donc adapter le nombre de lits à l'activité réelle. » Rien de choquant, après, tout est une question de proportion... « Par contre l'unité de chirurgie ambulatoire au 2 e étage va avoir des places dédiées à la traumatologie, la direction veut privilégier l'activité ambulatoire, plus lucrative. »

Où placer le plateau technique de Stern ?

« Le bâtiment réhabilité il y a peu, coûte très cher en frais de fonctionnement. » Le vendre ? D'accord, disent les syndicats. Mais sans se précipiter. « Où placer le plateau technique dédié à la rééducation fonctionnelle ? Il faudra trouver de la place à Maillot. »

Rester vigilant

« La direction a entamé une réflexion sur l'évolution de l'ensemble des activités. » Bref, rebattre toutes les cartes, mais « cela se fait en lien avec le schéma régional de santé. La restructuration se fait sur des fondements économiques, cela a ses limites, et c'est la T2A (tarification à l'activité) introduite par l'État qui conditionne les restructurations permanentes. » Car, sans recette, impossible de vivre.

Des rendez-vous fixes