Point chaud : Tous égaux

Publié le 16/12/2009
L'intégration des agents ex-TOS (techniciens et ouvriers de services) des collèges au sein des équipes du conseil général s'est finalement faite sans trop de heurts.
Point chaud : Tous égaux
Point chaud : Tous égaux
L'intégration des agents ex-TOS (techniciens et ouvriers de services) des collèges au sein des équipes du conseil général s'est finalement faite sans trop de heurts.

Mercredi 16 décembre 2009, © L'Est Républicain / NANCY

 

Mardi à midi, trois syndicats, CFDT, Sud et Unsa ont en effet signé avec Jean-Paul Vinchelin, vice-président du conseil général un protocole d'accord concernant le temps de travail des 555 agents que le Département a « récupérés », suite au transfert de ces personnels de la tutelle de l'Etat à celle de la collectivité locale.
Bien sûr, c'est parfois un peu compliqué, car ces mêmes personnels continuent à travailler sur le terrain sous l'autorité des chefs d'établissements, lesquels relèvent de l'Education nationale et de l'Etat, comme les profs... Il y avait cependant encore des disparités de statut et de grilles avec les agents du Département à l'arrivée de ces TOS, prévue par la loi de 2004. « On travaillait plus pour gagner autant », explique une syndicaliste de Sud.
Aujourd'hui, pas de jaloux au Département. Les « anciens » des services sociaux, et les « nouveaux » issus de l'Education nationale et de l'Equipement sont alignés.
Même si tout n'est pas parfait, Sud n'ayant pas signé l'accord sur le droit syndical, et celui signé hier n'a pas reçu non plus le paraphe du syndicat majoritaire, la CGT, et celui de FO et de la FSU..
Guillaume MAZEAUD