POLITIQUE AVEC LE DEPUTE - RENTREE SOCIALE : LE POINT AVEC LES SYNDICATS

Publié le 01/10/2009
Les points de l'actualité ont été évoqués entre le député et les syndicats.
POLITIQUE AVEC LE DEPUTE - RENTREE SOCIALE : LE POINT AVEC LES SYNDICATS
POLITIQUE AVEC LE DEPUTE - RENTREE SOCIALE : LE POINT AVEC LES SYNDICATS
Les points de l'actualité ont été évoqués entre le député et les syndicats.

Les représentants des syndicats locaux CGT, CFDT, FO, ainsi que ceux de la CGT d’Eurostamp et Faurécia se sont réunis à la permanence du député Christian Eckert. Après un tour d’horizon de la situation nationale et des dossiers en cours à l’Assemblée Nationale, le député a fait part de son inquiétude sur le mode de fonctionnement actuel du Parlement et sur l’annonce de décisions intégrées dans le Projet de Loi de la Sécurité Sociale 2010, notamment celle concernant la fiscalisation des indemnités journalières des personnes salariées reconnues en accident de travail. Il a également rappelé les négociations actuelles autour du Contrat de Transaction Professionnelle (CTP) qui devrait s’implanter sur le bassin de Briey.
Le débat a également porté sur l’évolution négative des conditions de travail qui s’étend à de nombreuses entreprises, le stress au travail faisant de plus en plus de victimes. «
Nous confirmons ces situations difficiles dans nos entreprises », ont ajouté les représentants des entreprises Faurécia et Eurostamp.
La question du pouvoir d’achat des retraités a permis d’engager la discussion sur la mise en place de la taxe carbone. Un réel débat de fond a eu lieu sur l’évolution de notre société : mondialisation, Europe et relation entre élus et les représentants syndicaux.
Christian Eckert a présenté en fin de réunion le projet de réflexion d’une future maison des droits intégrant un axe autour de la problématique des travailleurs frontaliers.

Publié le 01/10/2009 - Longwy