Segpa et Rased : la grogne

Publié le 08/04/2011
Les membres des réseaux d'aides spécialisées aux élèves en difficulté (Rased) et de la Segpa du collège Théodore Monod de Villerupt, soutenus par les syndicats SE-UNSA, FSU-SNUipp et SGEN-CFDT, s'élèvent contre le projet de carte scolaire et plus particulièrement contre la proposition de fermeture des postes
Segpa et Rased : la grogne
Segpa et Rased : la grogne
Les membres des réseaux d'aides spécialisées aux élèves en difficulté (Rased) et de la Segpa du collège Théodore Monod de Villerupt, soutenus par les syndicats SE-UNSA, FSU-SNUipp et SGEN-CFDT, s'élèvent contre le projet de carte scolaire et plus particulièrement contre la proposition de fermeture des postes

Le Républicain Lorrain, Vendredi le 08 Avril 2011 / LON /

 

Maître E (adaptation) du Rased de Thil (le secteur d'intervention couvre les communes de Tiercelet, Hussigny, Thil, Villerupt soit 1 300 élèves au total) ; une classe de la Segpa de Villerupt, fermetures qui entraîneraient une nouvelle dégradation de l'aide aux enfants en difficulté.

Ainsi l'an prochain sur les 1 300 élèves du secteur du Rased de Thil, ceux présentant des difficultés massives n'auraient plus aucune aide (lecture/mathématiques) pendant le temps scolaire lorsque les solutions tentées au sein de la classe ou de l'école n'ont pas permis à l'enfant de surmonter cette difficulté.

L'aide personnalisée ne peut se substituer au travail effectué dans le cadre des réseaux d'aides spécialisées, qui ont été créés pour répondre aux besoins particuliers des élèves en difficulté.

Les enfants de Segpa, au lieu de bénéficier d'un enseignement adapté avec un effectif réduit, se retrouveront dans une classe à effectif maximal et à double niveau rendant toute pédagogie différenciée impossible.

Les enseignants du Rased et de la Segpa demandent le maintien du poste de maître E du Rased de Thil et le maintien de la 4e classe de Segpa.