Commercy - La CFDT Interco rassemble ses délégués

Publié le 28/10/2012
Une quarantaine de délégués s'était déplacée de Meuse pour la présentation du rapport d'activité des représentants syndicaux.
Commercy - La CFDT Interco rassemble ses délégués
Commercy - La CFDT Interco rassemble ses délégués
Une quarantaine de délégués s'était déplacée de Meuse pour la présentation du rapport d'activité des représentants syndicaux.

© L'Est Républicain, Dimanche le 28 Octobre 2012 / Commercy 
 

En 2010, au congrès de Verdun, la CFDT Interco-Meuse (Fonction publique territoriale) avait défini sept axes de travail pour les quatre années à venir. A mi mandat, une assemblée générale à Commercy, a permis de faire le point sur ces objectifs.

Une quarantaine de délégués issus des grandes, moyennes et petites communes de la Meuse, ainsi que des CCAS, CIAS, communautés de communes et autres établissements de coopération intercommunale, se sont ainsi retrouvés à Commercy pour écouter le rapport d'activité présenté par le Bureau Départemental.

« Le plan de formation pour les militants et adhérents siégeant en Commission administrative paritaire ou en Comité technique paritaire ou en Comité d'hygiène et de sécurité a montré son efficacité. Nous sommes également intervenus dans la défense collective des salariés en intervenant auprès des maires et présidents de Codecom pour obtenir l'annulation de l'application de la journée de carence aux agents de la Fonction publique et pour la participation des employeurs aux dépenses concernant la protection sociale complémentaire comme cela existe dans les entreprises privées », devait notamment relever le rapport.

Et le secrétaire départemental adjoint, Claude Baudouin de souligner également les interventions pour l'amélioration des conditions de travail des agents ou pour la résorption des emplois précaires, rappelant que dans certaines communes, en l'absence de représentants syndicaux, les agents sont souvent confrontés au « fait du Prince », des procédures judiciaires étant nécessaires pour obtenir l'application de la loi.

Si, depuis 2010, le nombre d'adhésion a progressé de 1,5 % chaque année malgré 5 à 6 % de départs annuels pour cause notamment de départ en retraite, soit un renouvellement d'environ 7 % des adhérents, pour la CFDT, il faut faire porter l'effort de recrutement vers les nouvelles structures territoriales, l'objectif étant de faire désigner des représentants syndicaux dans chaque Codecom.