Hôpital de Commercy : le dialogue en question

Publié le 24/03/2010
Pour réclamer le maintien des emplois et un meilleur dialogue social à l'hôpital de Commercy, les hospitaliers CFDT de Commercy appelaient hier à la grève et à un rassemblement devant l'établissement.
Hôpital de Commercy : le dialogue en question
Hôpital de Commercy : le dialogue en question
Pour réclamer le maintien des emplois et un meilleur dialogue social à l'hôpital de Commercy, les hospitaliers CFDT de Commercy appelaient hier à la grève et à un rassemblement devant l'établissement.

Mercredi 24 Mars 2010, © L'Est Républicain / 24_HEURES_MEUSE

 
Une centaine de manifestants ont formé le cortège.
 A 14 h, plus d'une centaine de personnes se sont ainsi retrouvées devant l'hôpital avant de former un cortège pour rejoindre la cour d'honneur du château.
Les manifestants qui lançaient des slogans hostiles au directeur, ont été rejoints par Bernard Muller, maire de Commercy et président du conseil d'administration de l'hôpital et son prédécesseur aux mêmes fonctions, François Dosé.
A la sous-préfecture, une délégation a été reçue par le sous-préfet Didier Marti, auquel les syndicalistes ont remis une motion dénonçant la dégradation des conditions de travail et la diminution des effectifs de l'établissement.
Les représentants CFDT devaient dénoncer le manque de dialogue social avec la direction de l'hôpital, la diminution du temps consacré au lien social avec les personnes hospitalisées et l'augmentation du nombre d'arrêts maladie du personnel. Ils condamnent en outre un manque croissant de respect et de considération pour le personnel, entraînant une souffrance morale chez les hospitaliers et demandent la titularisation des agents non titulaires travaillant pour l'hôpital .