Pour le maintiendu guichet de la gare TGV

Publié le 12/06/2010
La SNCF espérait 40.000 voyageurs par an à la gare TGV d'Issoncourt. Les prévisions font désormais état de 100 à 110.000 voyageurs pour l'année 2011. La gare Meuse connaît un succès inattendu ; elle va d'ailleurs s'agrandir l'an prochain à l'initiative du conseil général.
Pour le maintiendu guichet de la gare TGV
Pour le maintiendu guichet de la gare TGV
La SNCF espérait 40.000 voyageurs par an à la gare TGV d'Issoncourt. Les prévisions font désormais état de 100 à 110.000 voyageurs pour l'année 2011. La gare Meuse connaît un succès inattendu ; elle va d'ailleurs s'agrandir l'an prochain à l'initiative du conseil général.

© L'Est Républicain, Samedi le 12 Juin 2010 / 24 heures Meuse 

Pourquoi alors la CFDT a-t-elle sorti la sono, les drapeaux et les slogans des mauvais jours, hier soir ? Parce que la SNCF prévoit de fermer le guichet de la gare à la rentrée. Pas assez rentable. « Il n'y aura plus qu'un chef d'escale pour accueillir le public, personne pour renseigner les voyageurs, seulement une machine pour vendre les billets », déplore Jean-Luc Roussel, responsable de la CFDT Cheminots en Lorraine.

Sur place, les maires des communes voisines de Beausite, Dominique Maréchal, et de Nubécourt, Liliane Gervaise, ont également manifesté pour le maintien du guichet. Pour eux, il n'est pas envisageable que les habitants du secteur d'Issoncourt soient contraints d'aller à Bar-le-Duc ou à Verdun pour acheter leur billet.

B.B.