« Une réforme bornée brutale et bancale »

Publié le 29/04/2011
Les retraités sidérurgistes de la CFDT sont prêts à défendre leurs acquis sociaux qui sont remis en question quotidiennement
« Une réforme bornée brutale et bancale »
« Une réforme bornée brutale et bancale »
Les retraités sidérurgistes de la CFDT sont prêts à défendre leurs acquis sociaux qui sont remis en question quotidiennement

Le Républicain Lorrain, Vendredi le 29 Avril 2011 / THI
 

 

Les retraités sidérurgistes de la CFDT se sont mobilisés pour assister à leur assemblée générale. Photo RL

Ils étaient une centaine à se retrouver au château de Volkrange pour l'assemblée générale de l'association des anciens travailleurs de la sidérurgie. Cette année encore, tous les adhérents avaient été invités, l'occasion de se retrouver, de permettre aux anciens et aux nouveaux de faire connaissance, mais aussi de faire le bilan d'une année de fonctionnement et de présence sur le terrain pour la défense des revendications de ces retraités de la sidérurgie.

Cette tâche de présenter le bilan de l'action syndicale de la CFDT a été confiée à Pierre Carémiaux. L'ordre du jour était copieux.

La première partie de la matinée a été consacrée au bilan de l'action 2010 rappelant les nombreuses manifestations organisées pour une réforme juste et efficace pour les retraites, le rassemblement de Metz contre la xénophobie, la manifestation européenne à Bruxelles, la défense du projet de la dépendance et tant d'autres dossiers où l'organisation milite pour la défense de ces retraités. S'agissant du dossier retraite, Pierre Carémiaux n'a pas mâché ses mots en qualifiant la réforme comme « une loi injuste, une réforme qualifiée de 3B, bornée, brutale et bancale », avec des interventions patronales sur les régimes de retraite complémentaire peu louables.

Question santé, la maltraitance des salariés et retraités dans ce domaine avec l'augmentation du prix de la consultation a été évoquée de même que la baisse du taux de remboursement des médicaments, la baisse de points de nombreuses prises en charge, la hausse du plafond du ticket modérateur... de nombreux points où la CFDT est en total désaccord. Concernant le dossier de la dépendance c'est une mobilisation forte qui a été demandée aux adhérents afin d'obtenir un droit universel à la prise en charge de la perte d'autonomie sans considération d'âge. La commission de défense des maladies professionnelles et victimes des accidents du travail du secteur sidérurgie a poursuivi ses travaux notamment sur le dossier de l'amiante qui touche de nombreux anciens sidérurgistes.

Quelques chiffres ont été donnés. En 2010, 105 nouveaux dossiers ont été instruits, 430 dossiers sont en cours de traitement dont 329 concernés par l'amiante. Suite à la disparition des installations, un appel à témoignage a été lancé, nécessaire à la conduite des dossiers. Rappelant la présence du nombre impressionnant d'adhérents au conseil des prud'hommes de Thionville pour la séance de plaidoiries du 6 avril dernier concernant le jugement sur les Congés longue durée et le différend subi depuis plus de 15 ans.

Pierre Carémiaux a indiqué à l'assistance de la date de rendu de jugement prévue le 26 octobre prochain. Avant de clore cette assemblée générale, il a été question de parler du pouvoir d'achat des retraités avec une revendication forte pour une amélioration significative des pensions inférieures à 1 050 EUR avec une révision du mécanisme actuel de revalorisation des pensions, le système de fiscalité actuel étant jugé complexe et injuste.

Après cette intervention les retraités présents se sont exprimés à leur tour sur les différents points exposés, sentant leur statut de retraités fortement attaqué et prêts à se défendre pour conserver leurs acquis.