ArcelorMittal Florange : premier volant d'embauches

Publié le 25/02/2010
ArcelorMittal ouvre un premier volant d'embauches de vingt-cinq personnes dans ses installations de Florange. D'autres devraient suivre.
ArcelorMittal Florange : premier volant d'embauches
ArcelorMittal Florange : premier volant d'embauches
ArcelorMittal ouvre un premier volant d'embauches de vingt-cinq personnes dans ses installations de Florange. D'autres devraient suivre.

© Le Républicain Lorrain, Jeudi le 25 Février 2010. / Lorraine / Société 
 

La direction d'ArcelorMittal de Florange a annoncé, hier au comité d'établissement, l'embauche de 25 personnes dont 17 pour le seul site de Florange, 4 pour Mouzon et 4 à Basse-Indre. Ces 25 embauches, dont une vingtaine en régime posté, sont réparties à parts égales entre les fonctions de fabrication (pontiers aciers liquides et pocheurs, lamineurs, opérateurs gaz, et galva) et des fonctions de techniciens de maintenance, ainsi qu'un infirmier. De source syndicale, la priorité sera donnée aux intérimaires qui sont actuellement formés et qui répondent aux profils ouverts, ainsi qu'à des apprentis.
Cinq postes d'ingénieurs et cadres seront également ouverts (maintenance électrique et mécanique et automatisme). Pour la CFDT, « cette première vague est un bon signe. Mais à condition qu'elle soit suivie d'autres embauches, car il faut absolument compenser les très nombreux départs et remplacer tous ceux qui partent en retraite. La pyramide des âges est catastrophique sur notre site. »La CGT veut bien y voir un bon signe, qu'elle juge plutôt « symbolique car ce n'est vraiment qu'une goutte d'eau. Il en faudrait bien davantage, car nous avons un véritable problème de compétences depuis les 430 départs volontaires de l'an passé. »
La CFE/CGC y voit : « un premier signe positif concernant l'avenir du site, mais il devra être suivi d'autres. Les besoins pour le seul site de Florange sont estimés à plus d'une centaine pour cette année. » FO est sur la même longueur d'ondes. Le syndicat se félicite de constater : « que les choses se débloquent pour les recrutements et les investissements. Mais il faudra encore de nombreuses embauches. » Alors que l'Europe du Nord est en manque de brames, les carnets de commandes sont bien remplis pour le premier semestre, qui voit les clients, surtout dans l'automobile, reconstituer leur stock. En revanche, le second semestre 2010 reste incertain.
La direction d'ArcelorMittal Florange compte prolonger le fonctionnement des deux hauts fourneaux au moins jusqu'en septembre. Le P3 a recommencé à faire de la fonte le 15 février. Le P6, qui a un besoin urgent de réparation, serait alors arrêté à l'automne, le temps de le remettre sur pied. Enfin, selon la CFE/CGC, le projet qui vise à installer les moteurs à gaz (8 à 18 sur le site d'Ebange) pour valoriser les gaz de hauts fourneaux suit son cours. L'ensemble des syndicats l'a approuvé.