ArcelorMittal

Publié le 13/09/2012
Trente semaines de mobilisation
ArcelorMittal
ArcelorMittal
Trente semaines de mobilisation

© Le Républicain Lorrain, Jeudi le 13 Septembre 2012 / Région /

 

o Juillet 2011 : arrêt du haut-fourneau P3.

o Octobre 2011: mise en veille du P6 et de toute la filière liquide. Arrêt d'une ligne d'étamage au packaging et première demande de chômage partiel. Installation du « SOS » des sidérurgistes à Hayange.

o Février 2012 : prolongation de l'arrêt de la filière chaude. Mobilisation de l'intersyndicale. Première occupation des Grands-Bureaux et blocage des expéditions. François Hollande, candidat, en visite à Florange, promet un projet de loi.

o Mars 2012 : blocage des expéditions. Retrait de la CFE-CGC de l'intersyndicale. Manifestation au siège du candidat Sarkozy, face aux CRS. Soutien des artistes aux sidérurgistes. Marche vers Paris et concert au Trocadéro.

o Avril 2012 : installation du « village gaulois », blocage des Grands-Bureaux. Une plainte est déposée contre trois syndicalistes. Visite de Jean-Marc Ayrault, entre les deux tours.

o Juin 2012 : annonce du maintien à l'arrêt des installations. Manifestation à Saint-Denis. L'intersyndicale est reçue à l'Elysée. Lancement de la mission d'expertise Faure.

o Juillet 2012 : annonce du projet « lean », suppressions de postes dans les services supports. Marche symbolique de la flamme de l'espoir. Rendu du rapport Faure confirmant que le site intégré de Florange est viable.

o Août 2012 : fin des contrats confirmée pour les salariés du sous-traitant Ondeo IS.

o Septembre 2012 : 30e semaine de mobilisation. Action de la CGT sur le service énergie. Manifestation de la CFDT à Saint-Denis. L'intersyndicale réinvestit les Grands-Bureaux.