Behr : des grévistes assignés

Publié le 04/11/2010
Des ouvriers de l'entreprise Behr étaient postés depuis lundi matin au rond-point de l'Europôle de Hambach et filtraient l'accès à la zone industrielle.
Behr : des grévistes assignés
Behr : des grévistes assignés
Des ouvriers de l'entreprise Behr étaient postés depuis lundi matin au rond-point de l'Europôle de Hambach et filtraient l'accès à la zone industrielle.

Le Républicain Lorrain, Jeudi le 04 Novembre 2010 / Région /

 

Les grévistes protestent contre le refus de leur direction de négocier une augmentation des salaires (lire RL de mardi). Hier, ils ont néanmoins levé leur barrage pour aussitôt l'installer un peu plus loin sur la zone, devant leur usine. Trois raisons à ce déménagement : il se murmurait que les forces de l'ordre pourraient intervenir; des tensions étaient apparues entre les manifestants et des chauffeurs routiers mécontents de ne pouvoir livrer leur marchandise sur la zone ; et enfin, les grévistes ont appris leur assignation en référé devant le tribunal de Sarreguemines par les sociétés Behr, Smart et Hollmann, toutes implantées sur l'Europôle. Motif invoqué : les salariés ayant pris part au mouvement social ont été un obstacle à l'activité des non-grévistes, en empêchant notamment la livraison des matières premières dans les usines de la zone industrielle. Une trentaine d'ouvriers figurent sur la liste des personnes qui se présenteront devant la justice. L'audience en référé aura lieu cet après-midi. Malgré tout, cette tournure judiciaire n'a en rien entamé le moral et la détermination des grévistes, qui poursuivent leur mouvement de grogne. Une réunion entre les représentants de l'intersyndicale CGT-FO-CFDT et les dirigeants de Behr a bien eu lieu dans l'après-midi, mais rien de concret n'en est ressorti.