CAPHARNAÜM AUTOUR DE CATTENOM

Publié le 14/05/2009
Hier matin, chacun a pu apercevoir une longue file de voitures jusqu'à Garche... L'opération a été levée dans la matinée.
CAPHARNAÜM AUTOUR DE CATTENOM
CAPHARNAÜM AUTOUR DE CATTENOM
Hier matin, chacun a pu apercevoir une longue file de voitures jusqu'à Garche... L'opération a été levée dans la matinée.

Non. Les salariés du Centre de production national d’électricité de Cattenom ­ CNPE ­ ne désarment pas. Ils maintiennent même une forte pression sur la Centrale avec la volonté de déstabiliser leur direction parisienne pour obtenir la réouverture de négociations salariales (5 % d''augmentation et 1500 € de prime complémentaire). La méthode est simple : mener des actions dans le temps et désorganiser les plannings intérieurs afin de cumuler les retards sur chantier. Lundi, en assemblée générale, quelque deux cents hommes réunis en intersyndicale FO-CFDT-CGT avaient décidé de l’action du lendemain. Hier matin, dès 5h30, les grilles de la Centrale ont été bloquées, obligeant chaque agent et les nombreux sous-traitants qui interviennent en ce moment sur l’arrêt de Tranche 1, à stationner à l’extérieur et rentrer sur le site au compte-gouttes. Ainsi, chacun a pu apercevoir une longue file de voitures jusqu’à Garche… L’opération a été levée dans la matinée.

Publié le 13/05/2009 - Thionville