CFDT : « C'est du manque de discernement »

Publié le 11/01/2011
De son côté, le syndicat national CFDT des Mineurs, assimilés et du personnel du régime minier, constate à ce jour « une large unanimité... d'opposition qui se construit autour du rapport du député UMP Yves Bur ».
CFDT : « C'est du manque de discernement »
CFDT : « C'est du manque de discernement »
De son côté, le syndicat national CFDT des Mineurs, assimilés et du personnel du régime minier, constate à ce jour « une large unanimité... d'opposition qui se construit autour du rapport du député UMP Yves Bur ».

Le Républicain Lorrain, Mardi le 11 Janvier 2011 / FOR /

 

La CFDT poursuit : « Organisations syndicales, élus, tant UMP que PS, affiliés et ayants droit, usagers, Personnels, n'ont pas de mots assez durs pour critiquer et condamner ce rapport ! Le député n'a d'ailleurs pas respecté la lettre de mission de la ministre Roselyne Bachelot, suite à la manifestation à Paris du 17 mars 2010, rassemblant plus de 2 000 personnes. La CFDT le regrette profondément ».

Pour le syndicat, il s'agissait de trouver « une solution aux problèmes de la suppression de l'article 2/2b (remboursement de frais de transports et de cure) et une alternative concernant l'avenir des personnels des établissements de santé ». La CFDT constate que « M. Bur ne demande rien d'autre qu'une suppression pure et simple du régime minier. Néanmoins, il note que l'offre de santé est pertinente, qu'elle rend des services de qualité à la population et propose d'en faire cadeau au régime général, ceci avec le patrimoine immobilier en bonus. Totalement inacceptable ! » Pour la CFDT, le député Bur « manque d'objectivité, de discernement et il a un raisonnement qui pour nous est parfaitement contradictoire par moments ! On a du mal à suivre sa logique... s'il y en avait une ! »

En conclusion, la CFDT mineurs renouvelle sa demande au ministre de la Santé d'entamer une concertation avec les fédérations de mineurs sur trois points : le 2/2b, les retraites minières et l'avenir des personnels.