COMITE D'ACCUEIL

Publié le 02/02/2009
Si Roselyne Bachelot était aussi susceptible que Nicolas Sarkozy, le préfet Bernard Niquet pourrait préparer sa valise !
COMITE D'ACCUEIL
COMITE D'ACCUEIL
Si Roselyne Bachelot était aussi susceptible que Nicolas Sarkozy, le préfet Bernard Niquet pourrait préparer sa valise !

La ministre de la Santé a fort bien entendu les sifflets et les quolibets qui ont accueilli son arrivée à l’hôpital de Sarreguemines, lancés avec une belle énergie par 200 à 300 manifestants. Réunis par les partis de gauche (PS et PCF) et par différents syndicats de la CGT, de la CFDT, de FO, de SUD et de la CFTC, les protestataires ont été contenus par un imposant cordon de police. Dénonçant des conditions de travail de plus en plus difficiles dans les établissements sanitaires, ils ont également dit leur inquiétude avant la mise en œuvre du projet «Hôpital, patients, santé et territoire » sans moyens nouveaux.
«Avec respect et considération », la ministre leur a répondu dans son allocution inaugurale en affirmant que les moyens de la Santé seront en augmentation de 3,1 % en 2009, et en affirmant le choix de l’Etat «d’investir dans l’hôpital public ». Mais, a-t-elle aussitôt ajouté, «il ne faut pas opposer accroissement des moyens et réorganisation du système ». Un message associant sympathie et fermeté, que les conseillers de la ministre ont été chargés de développer devant les délégations formées par les syndicats.

Publié le 31/01/2009 – France et Monde