Critères fluctuants pour les licenciés d'AKG

Publié le 15/05/2011
Suite au plan social de 2009 qui avait entraîné 39 licenciements chez AKG à Sarreguemines, quatre dossiers ont été transmis aux prud'hommes. La CFDT contestait les critères justifiant les licenciements.
Critères fluctuants pour les licenciés d'AKG
Critères fluctuants pour les licenciés d'AKG
Suite au plan social de 2009 qui avait entraîné 39 licenciements chez AKG à Sarreguemines, quatre dossiers ont été transmis aux prud'hommes. La CFDT contestait les critères justifiant les licenciements.

© Le Républicain Lorrain, Dimanche le 15 Mai 2011 / SRG

Les représentants de l'ancienne direction, ont confirmé avoir pris quelques 'libertés' avec les critères. On évoque 'deux dérogations' pour conserver deux salariés au dépend des autres. Ainsi, sur trois listes notant les qualités professionnelles, les charges de famille, l'ancienneté et les difficultés de reclassement, les deux premières ont été modifiées pour les deux salariés non-licenciés et, notamment, pour l'un des licenciés, dont la charge de famille passe de 1 à 0, par exemple. « Ils ont même sorti un ouvrier de sa catégorie », lance Didier Getrey, heureux que la direction ait fini par reconnaître, même partiellement, les faits. Les salariés lésés ont obtenu des dommages et intérêts. La CFDT souhaite lancer la même procédure pour les autres 'victimes' de ce PSE de 2009 et n'exclut pas de se pencher sur celui de mars 2009 (25 licenciements). Les personnes intéressées peuvent contacter le syndicat au 03 87 51 87 73.

La CFDT organisera une réunion d'information à Sarreguemines, en présence de l'avocat du syndicat, Me Laurent Pate.