Demande d'interdiction

Publié le 06/09/2011
Le rassemblement proposé par la Nouvelle droite populaire, qui doit avoir lieu dimanche à Forbach, suscite une vive réaction, notamment syndicale.
Demande d'interdiction
Demande d'interdiction
Le rassemblement proposé par la Nouvelle droite populaire, qui doit avoir lieu dimanche à Forbach, suscite une vive réaction, notamment syndicale.

© Le Républicain Lorrain, Mardi le 06 Septembre 2011 / FOR

Les unions départementales de la CFDT, de la CGT, de la FSU, de l'Unsa et de Solidaires ont interpellé hier, par lettre, le préfet de la Moselle. « Lutter contre toute forme de discrimination et d'exclusion est aussi un combat syndical [...] nos organisations combattent fermement les thèses véhiculées par les organisations d'extrême droite, nous l'avons rappelé le 1er Mai. En Moselle, des groupuscules d'extrême droite cherchent actuellement à diffuser la xénophobie et l'islamophobie. Une manifestation est d'ailleurs annoncée le dimanche 11 septembre prochain à Forbach. Nous vous demandons solennellement de tout mettre en oeuvre pour interdire cette initiative contraire à la République. Très inquiètes de ce qu'elles analyseraient comme un recul de la République, les organisations CFDT - CGT - FSU - Unsa - Solidaires de Moselle, leurs militant-e-s et adhérent-e-s seront extrêmement attentives à la réponse de l'Etat devant une telle menace », écrit Laurent Schmitt, porte-parole des unions syndicales. Hier soir, une délégation Attac 57, CNT 57, Couleurs gays, Europe écologie les Verts, SOS racisme, NPA, Jeunesses communistes... était reçue en préfecture de Metz. Cette délégation réclame également avec vigueur l'interdiction du rassemblement de dimanche.