Deux cents militants sur les rails à Metz

Publié le 22/10/2010
Alertés par SMS, la veille au soir, par leur organisation syndicale, deux cents militants ont envahi la gare de Metz et bloqué les voies, hier vers 7 h 30.
Deux cents militants sur les rails à Metz
Deux cents militants sur les rails à Metz
Alertés par SMS, la veille au soir, par leur organisation syndicale, deux cents militants ont envahi la gare de Metz et bloqué les voies, hier vers 7 h 30.

Le Républicain Lorrain, Vendredi le 22 Octobre 2010 / Région
 

 

Une heure de blocage, hier matin, à la gare de Metz. Photo Maury GOLINI

L'opération a duré une bonne heure. Le temps de perturber le trafic - quinze trains ont accusé des retards au départ de Metz - et d'exaspérer une partie des usagers bloqués sur le quai. L'affrontement est toutefois resté verbal. Ecoeurement de ne pas pouvoir aller au travail d'un côté, certitude de se battre pour une cause juste de l'autre : le ton s'est vite envenimé. « Fainéants, allez bosser ! », a d'abord hurlé un usager frustré, soutenu par d'autres. « On fait ça pour vous ! », ont rétorqué les manifestants.

Un dialogue s'est instauré à l'initiative d'un délégué CFDT, conscient des désagréments et désireux de ne pas se mettre la population à dos. « Elle nous soutient massivement, il faut que cela continue. C'est pour cela qu'on ne mène que des actions ponctuelles, a indiqué Stéphane. Mais je comprends aussi qu'il y ait de l'exaspération. » Les opérations de blocage devraient viser ce matin les bus des TCRM. Les manifestants ont reçu leur feuille de route : le rendez-vous a été fixé à 5 h 45.

K. G.