Employés sous le Smic : Carrefour condamné

Publié le 20/06/2012
Le conseil de prud'hommes de Thionville a condamné l'hypermarché thionvillois Carrefour dans une procédure impliquant soixante employés se plaignant de ne pas avoir été rémunérés au Smic, entre 2006 et 2008.
Employés sous le Smic : Carrefour condamné
Employés sous le Smic : Carrefour condamné
Le conseil de prud'hommes de Thionville a condamné l'hypermarché thionvillois Carrefour dans une procédure impliquant soixante employés se plaignant de ne pas avoir été rémunérés au Smic, entre 2006 et 2008.

© Le Républicain Lorrain, Mercredi le 20 Juin 2012 / Région /

 

 

 

En outre, ils contestaient de devoir eux-mêmes prendre en charge le nettoyage de leurs tenues de travail. Les dossiers avaient été introduits en juin de l'année dernière.

Dans les deux cas, le conseil de Prud'hommes est allé dans le sens des demandeurs, leur octroyant un rappel de salaire de 350 EUR brut en moyenne par personne ainsi qu'une somme forfaitaire annuelle de 65 EUR pour leurs vêtements professionnels. « Il y a plus de cinq mille demandes en France, relève Richard Bertrand, de la CFDT. Sur les tenues nous ne serons pas déboutés car en Moselle nous avons calculé au plus juste jusqu'à inclure la vétusté des lave-linge ». Et de rappeler que la justice pouvant être saisie dans les cinq ans, il reste peu de temps à d'éventuels autres salariés de se faire connaître.

La direction nationale de Carrefour a indiqué interjeter appel de la décision, arguant qu'il s'agit d'une interprétation du code du travail, une caissière étant rémunérée 1 703 EUR sur douze mois, plus des avantages, soit 22 % au-delà du Smic.