Engouement

Publié le 13/10/2010
Didier Getrey, secrétaire général CFDT de la métallurgie, se félicite de l'engouement des salariés des entreprises de la métallurgie en Lorraine.
Engouement
Engouement
Didier Getrey, secrétaire général CFDT de la métallurgie, se félicite de l'engouement des salariés des entreprises de la métallurgie en Lorraine.

 

« On dépasse largement le millier de métallos dans cette manif. Les salariés des entreprises sont venus, même si ça n'a pas forcément perturbé les lignes de production de leurs boîtes. Elles avaient pour la plupart anticipé cette journée, surtout chez les sous-traitants. »

Particulièrement chez PSA Peugeot Citroën, dont les banderoles font rarement défaut dans les cortèges. A Trémery, près de 180 salariés ont débrayé, plus d'une centaine sur le site de Metz-Borny. « Mais l'usine a quand même tourné. Nous avons pas mal d'avance sur nos commandes », explique Philippe Pétry, représentant du personnel à Metz. Alors que la plateforme chimique de Carling annonce 15 % de grévistes, dans la sidérurgie lorraine, les bus des syndicats ont organisé le ramassage des salariés les plus motivés. « On était plus de 300 de la sidérurgie dont une majorité de Florange », assure Edouard Martin délégué CFDT. « Mais ça n'a pas vraiment perturbé les lignes de production surtout qu'on tourne au ralenti », remarque Yves Fabbri de la CGT. Une cinquantaine de salariés d'ArcelorMittal à Gandrange qui travaillent au laminoir ont aussi fait le déplacement, dont une vingtaine emmenée par la CFE/CGC.