Florange, symbole contre l'austérité

Publié le 11/10/2011
La journée contre l'austérité se traduira aujourd''hui par des manifestations, dont la plus symbolique se déroulera à Florange, frappée par la crise sidérurgique.
Florange, symbole contre l'austérité
Florange, symbole contre l'austérité
La journée contre l'austérité se traduira aujourd''hui par des manifestations, dont la plus symbolique se déroulera à Florange, frappée par la crise sidérurgique.

© Le Républicain Lorrain, Mardi le 11 Octobre 2011 / Région /

 

 

Le rendez-vous mosellan se fera à Florange devant les grands bureaux d'ArcelorMittal. Photo archives/ Pierre HECKLER

Les syndicats ne partent pas de façon tout à fait unitaire pour l'importante journée d'action interprofessionnelle, aujourd'hui. Comme partout en France où 200 manifestations sont prévues, elle se traduira par plusieurs rassemblements dans les quatre départements lorrains, à l'appel de la CGT-CFDT-UNSA-FSU Solidaires, « pour dénoncer le caractère injuste et inéquitable des mesures d'austérité annoncées par le gouvernement pour réduire le déficit de la France. » Manquera à l'appel, FO qui lors de son dernier congrès départemental à Metz (lire RL du samedi 6 octobre) se montrait réticente à participer « à ces journées d'inaction. » De même, la CFTC tout en reconnaissant « une situation économique et sociale préoccupante en Lorraine, ne gaspille pas son énergie à organiser des défilés et cortèges qui ne sont pas le moyen d'action le plus efficace. »
« La crise n'est pasune fatalité »

Les syndicats qui s'engagent dans cette journée donnent dans le symbole. En Moselle, la manifestation intersyndicale est programmée à 11h. Le cortège partira des grands bureaux d'ArcelorMittal, le site sidérurgique qui a contraint son personnel au chômage partiel pour cause d'arrêt de la filière liquide. Elle mobilisera sans doute de nombreux sidérurgistes. Stands et barbecue sont programmés à proximité des installations par la CGT et CFDT. Cette dernière mènera une action dans les gares le matin. Dans les Vosges, un pique-nique citoyen se tiendra à Épinal avant le rassemblement devant la préfecture vers 13h45 et la demande d'entrevue avec le préfet.

Distributions de tracts dans les administrations et entreprises sont au programme avec, pour certains, une demi-journée de grève comme chez Arkema sur la plateforme chimique de Carling à l'appel de la CGT. Une journée qui devrait créer des perturbations dans les transports (lire ci-dessous).

En appelant « à manifester et à se faire entendre auprès des décideurs, gouvernement, parlement, employeurs », l'intersyndicale CGT-CFDT-UNSA-FSU Solidaires pourra marteler le message que « la crise n'est pas une fatalité, il y a des solutions. » Des syndicats qui trouvent injuste « de voir la facture supportée principalement par les salariés et les consommateurs, alors que la contribution des plus hauts revenus reste symbolique et n'est pas de nature à réduire les inégalités. »

B. K. Manifestations : 11h à Florange ; 14h place Stanislas à Nancy ; 14h30 place Darche à Longwy ; 14h30 place de la Préfecture à Épinal ; 17 h place Reggioà Bar-le-Duc.