Guermont Weber : la pression maintenue

Publié le 15/09/2011
Les débrayages se multiplient au sein de la plate-forme Cyliq de Guermont Weber. Les magasiniers réclament, depuis plusieurs mois, « une amélioration des conditions de travail. »
Guermont Weber : la pression maintenue
Guermont Weber : la pression maintenue
Les débrayages se multiplient au sein de la plate-forme Cyliq de Guermont Weber. Les magasiniers réclament, depuis plusieurs mois, « une amélioration des conditions de travail. »

© Le Républicain Lorrain, Jeudi le 15 Septembre 2011 / MTZ /

 

 

Hier, une dizaine de salariés ont manifestédevant le siège de la société. Photo Maury GOLINI

 

Hier, une dizaine de salariés ont manifesté devant le siège de la société, alors que l'un des leurs se trouvait en entretien préalable à un licenciement.

« Il a été embauché en avril, puis s'est blessé à l'épaule et a été mis en arrêt deux mois. Quelques jours après, il était convoqué... », décrivent les grévistes.

Si la direction de Guermont Weber n'a pas souhaité réagir cette fois au mouvement, elle a toutefois accepté de réunir rapidement le CHSCT (Comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail). Un geste d'ouverture qui ne suffit visiblement pas aux salariés mécontents : « Comme les débrayages n'arrangent pas notre situation, on va devoir changer notre mode d'expression... »