Hôpital de Freyming : renforcé et dépouillé ?

Publié le 12/06/2010
Les administrateurs CFDT et CGT de l'hôpital de Freyming-Merlebach réprouvent le transfert de la réanimation de l'hôpital de Freyming vers Hospitalor Saint-Avold.
Hôpital de Freyming : renforcé et dépouillé ?
Hôpital de Freyming : renforcé et dépouillé ?
Les administrateurs CFDT et CGT de l'hôpital de Freyming-Merlebach réprouvent le transfert de la réanimation de l'hôpital de Freyming vers Hospitalor Saint-Avold.

© Le Républicain Lorrain, Samedi le 12 Juin 2010 / ST-Avold & Forbach / 

« Force est de constater que le processus de dépouillement de l'hôpital de Freyming va s'accélérer. Après les transferts de la pédiatrie, de la chirurgie, il s'agit maintenant du service de réanimation. Il semble acquis également que le second IRM qui était prévu à Freyming ira directement à Hospitalor Saint-Avold », estiment les syndicats. Pour la CFDT, « il ne fait pas de doute que la soi-disant association d'égal à égal entre la Carmi et Hospitalor apparaît sous son vrai jour : le dépouillement progressif de l'hôpital de Freyming. Ce nouveau passage en force est une mauvaise nouvelle pour les salariés de la Carmi Est qui se voient dépossédés de leur outil de travail et qui pourront être transférés sans garanties sociales ».

Jean-Luc Saccani n'est pas d'accord avec l'analyse syndicale de la situation : « Un service de réanimation est généralement adossé à un service de chirurgie. Il était logique qu'il aille à Saint-Avold ; mais Freyming n'est certainement pas dépouillé. Au contraire, le site est renforcé en tant qu'hôpital de proximité avec services de médecine ou de dialyse. Nous disions aussi vouloir y faire un nouveau centre de réadaptation. Freyming est conforté et sera un pôle important en aval du grand hôpital qui doit se construire tout près de là ».

S.M.