Hôpital de Hayange : « C'est comme si on repartait à zéro. »

Publié le 03/10/2012
De Anne-Lise Pellenz, déléguée CGT. « C'est un transfert à la sauvette ! » Avec ses collègues, la syndicaliste tente - vainement - de comprendre les contrats de droit public qui doivent être signés avant la fin du mois par les salariés de l'hôpital de Hayange.
Hôpital de Hayange : « C'est comme si on repartait à zéro. »
Hôpital de Hayange : « C'est comme si on repartait à zéro. »
De Anne-Lise Pellenz, déléguée CGT. « C'est un transfert à la sauvette ! » Avec ses collègues, la syndicaliste tente - vainement - de comprendre les contrats de droit public qui doivent être signés avant la fin du mois par les salariés de l'hôpital de Hayange.

© Le Républicain Lorrain, Mercredi le 03 Octobre 2012 / THI /

 

 

 

« Ce sont  des questions qui auraient dû être réglées avant. On nous a reproché d'être allés en référé, mais c'est pour cela qu'on  l'a fait ! » En juillet, les syndicats CFDT et CGT avaient déposé un référé au tribunal de grande instance de Thionville. Ils ont été finalement déboutés de leur demande, et le transfert de l'hôpital de Hayange au CHR de Metz-Thionville a été acté le 1er août.