L'Intersyndicale lance un appel à la grève

Publié le 29/12/2010
L'Intersyndicale appelle les salariés de la Caisse d'allocations familiales 57 à la grève vendredi.
L'Intersyndicale lance un appel à la grève
L'Intersyndicale lance un appel à la grève
L'Intersyndicale appelle les salariés de la Caisse d'allocations familiales 57 à la grève vendredi.

© Le Républicain Lorrain, Mercredi le 29 Décembre 2010 / MTZ
 
Pascal Faltot : « L'ensemble du personnel est conscient qu'il y a une dégradation du service public. » Photo Marc WIRTZ 

Un appel à la grève a été lancé par les cinq syndicats (CFE-CGC, CGT, FO, CFDT et CFTC) de la Caisse d'allocations familiales de Moselle, vendredi. « Nous voulons défendre nos salaires. A chaque fois qu'une activité s'ajoute, la charge de travail devient plus insupportable, assure Pascal Faltot, représentant de l'Intersyndical e. L'ensemble du personnel est conscient qu'il y a une dégradation du service public. Actuellement, 24 575 pièces sont en instance [23 579, selon la direction]  ». Un chiffre impressionnant, mais très inférieur à celui de l'an passé, à la même date (36 324).

« Cela ne veut pas dire que ces familles ne perçoivent pas d'allocations pendant ce temps, mais que la mise à jour n'a pas été faite », précise la directrice de la Caf, Brigitte de Metz-Noblat, avant de poursuivre : « Comme chaque année, la charge de travail est plus importante à cette période. Mais la situation est maîtrisée. Nous avons pris des mesures préventives pour nous permettre de passer plus facilement ce cap. Des heures supplémentaires ont été mises en place et nous avons arrêté la réponse au téléphone le matin - celle-ci reprendra en janvier. Et 23 agents supplémentaires arriveront au début de l'année. »

Par ailleurs, l'Atelier national de régularisation des charges (Arc) se rendra dans les locaux de la Caf pour trouver d'autres solutions. Une bonne nouvelle selon la direction, qui a été mal accueillie par les syndicats. « Cela représente 27 000 EUR prélevés sur notre budget ! », déplorent-ils.  Rappelons également que, dès le 1 er  janvier, la Caisse d'allocations familiales se verra attribuer une nouvelle mission : la coordination des actions de prévention des expulsions locatives.

Audrey LIBIEZ.