La CFDT aux expéditions

Publié le 20/09/2012
L'intersyndicale sur tous les fronts. La CGT à l'étamage, FO en réunion, la CFDT d'ArcelorMittal Florange a stoppé les expéditions à l'entrée du portier Sainte-Agathe toute la journée d'hier.
La CFDT aux expéditions
La CFDT aux expéditions
L'intersyndicale sur tous les fronts. La CGT à l'étamage, FO en réunion, la CFDT d'ArcelorMittal Florange a stoppé les expéditions à l'entrée du portier Sainte-Agathe toute la journée d'hier.

© Le Républicain Lorrain, Jeudi le 20 Septembre 2012 / Région /

Faute de pouvoir investir la ligne de galvanisation comme prévu, celle-ci étant « officiellement » à l'arrêt, suite à des essais nocturnes avec l'Usibor, l'acier plat ultra-résistant.

Les clients automobiles ont cependant été impactés. « En moyenne, 300 camions par jour transitent ici. Soit 6 à 8 000 tonnes non livrées », calcule Édouard Martin, le leader CFDT. Comme à chaque fois, l'idée « n'est pas de perdre le client » mais plutôt de le sensibiliser au combat des salariés. Renault, Audi, BMW, General Motors, Mercedes... : tous, dans un rayon de 300 km, travaillent à flux tendu avec l'usine florangeoise qui les livre « en quatre heures maximum ». Une aubaine, de même que la qualité de l'acier lorrain. « Ils louent aussi notre service : des livraisons en temps et en heure, des bobines en parfait état, le conseil de nos techniciens. » Un savoir-faire indéniable, malheureusement exportable. « Mittal possède les brevets et on sait que des ingénieurs vont parfois en stage au Brésil... », déplore Édouard Martin qui en appelle toujours à « une véritable politique industrielle européenne ». Le libre-échange soit, mais avec quelques règles. Et de citer l'exemple de l'usine de Montataire (Oise) : « Mittal a voulu la spécialiser sur le seul segment automobile. Maintenant elle n'a plus que Peugeot - Aulnay comme unique client... »

D. V.