Les ascensoristes en grève

Publié le 01/06/2011
Quelques salariés du site messin d'Otis ont répondu à l'appel national de l'intersyndicale CFDT-CFTC-CGT-FO.
Les ascensoristes en grève
Les ascensoristes en grève
Quelques salariés du site messin d'Otis ont répondu à l'appel national de l'intersyndicale CFDT-CFTC-CGT-FO.

Le Républicain Lorrain, Mercredi le 01 Juin 2011 / MTZ
 

 

Faible mobilisation des salariés, hier après-midi,sur le site messin de l'ascensoriste Otis. Photo Marc WIRTZ

 

 À l'Actipôle de Metz, un piquet de grève a été installé. Hier après-midi, une petite dizaine de grévistes étaient présents aux abords du site avec une banderole aux couleurs de la CFDT.

« Après les Négociations annuelles obligatoires (NAO), aucun terrain d'entente n'a été trouvé, commente Franck Pfister, délégué syndical central CFDT. Un mouvement s'est créé pour nous permettre de nous faire entendre mais, malgré tout, la direction reste obtuse par rapport à la modification de ses propositions salariales. La rhétorique est bien rodée puisque l'on nous oppose la baisse du chiffre d'affaires de l'entreprise. » Et le syndicaliste de poursuivre : « Nous ne pouvons pas admettre la politique salariale de cette année. En effet, 300 millions d'euros seront versés aux actionnaires, alors qu'on ne propose qu'1.5 % d'augmentation aux salariés. Nous sommes contraints de faire un mouvement de grève. »

Si personne n'a souhaité s'exprimer au nom de la direction sur le site messin, le responsable national de la communication précise : « Les NAO ont permis des avancées significatives qui n'ont pas débouché sur un consensus. Il existait pourtant de vraies propositions. Ces mesures seront applicables dès le 1er juin, mais le contexte économique est aussi à prendre en compte. Le premier trimestre 2011 n'a pas été extraordinaire. » S'il n'a pu donner de chiffres quant au suivi de la grève sur le site de Metz, David Molins rappelle que « Le mouvement ne mobilisait, mardi, que 20 à 30 % des salariés sur le territoire national, contre 34 %, la veille ».

D.-A. D.