Les Mittal craignent le pire

Publié le 28/06/2012
« On est dans la dernière ligne droite... ». Et aucune nouvelle rassurante n'est venue, depuis longtemps, éclaircir le moral des Mittal mobilisés depuis cinq mois pour le redémarrage des hauts-fourneaux et le maintien de l'ensemble du site sidérurgique de Florange.
Les Mittal craignent le pire
Les Mittal craignent le pire
« On est dans la dernière ligne droite... ». Et aucune nouvelle rassurante n'est venue, depuis longtemps, éclaircir le moral des Mittal mobilisés depuis cinq mois pour le redémarrage des hauts-fourneaux et le maintien de l'ensemble du site sidérurgique de Florange.

© Le Républicain Lorrain, Jeudi le 28 Juin 2012 / THI /

 

 

Une ultime action avant l'été. L'ensemble du site sidérurgique d'ArcelorMittal était à nouveau bloqué hier. L'intersyndicale reste mobilisée. Photo Dominique STEINMETZ

 

Pour l'intersyndicale (CGT-CFDT-FO) « le danger est imminent ». Après la confirmation du chômage partiel, tous craignent l'annonce d'un plan social qui ne dirait pas son nom, dès cet été.

Dernière ligne droite, pour mobiliser les salariés résignés, mais aussi pour ne pas se faire oublier du nouveau gouvernement. Dès mardi soir, au portier Sainte-Agathe, et sur l'ensemble du site, hier, les militants ont, à nouveau, bloqué les entrées.