Les syndicats reçus au ministère le 26 juillet

Publié le 16/07/2012
« Les différentes actions menées par les mineurs ces dernières semaines ont permis aux élus socialistes de prendre la mesure du problème et de comprendre que le moratoire demandé pour le régime minier de sécurité sociale était une nécessité. »
Les syndicats reçus au ministère le 26 juillet
Les syndicats reçus au ministère le 26 juillet
« Les différentes actions menées par les mineurs ces dernières semaines ont permis aux élus socialistes de prendre la mesure du problème et de comprendre que le moratoire demandé pour le régime minier de sécurité sociale était une nécessité. »

© Le Républicain Lorrain, Dimanche le 15 Juillet 2012 / FOR /

 

 

 

Le syndicat national des mineurs CFDT se « félicite » de la demande formulée par les élus socialistes de Moselle le mardi 10 juillet (RL du vendredi 13 juillet).

La CFDT se « réjouit » aussi d'avoir enfin obtenu un rendez-vous de l'intersyndicale des mineurs avec le ministère. « Les élus socialistes lorrains seront reçus le 23 juillet et les organisations syndicales le 26 juillet. »

Pour le syndicat national CFDT, ces rencontres représentent des avancées. « Nous les attendions depuis le 6 mai dernier. Mais, ce n'est pas simplement l'annonce de ces entrevues qui va permettre de stopper la casse du régime minier », assure le syndicat. La CFDT estime qu'une instruction ministérielle peut imposer un moratoire. « Et elle peut être donnée sans attendre les rencontres des 23 et 26 juillet. ».

La CFDT demande « l'annulation pure et simple de toutes les mesures découlant des décrets de 2009, 2010 et 2011. » Pour ce qui est des ventes immobilières « pratiquées à la hussarde par la direction de la Can-SSM depuis le 6 mai 2012, les mineurs CFDT exigeront le retour de tous les immeubles vendus dans le patrimoine des mineurs. »