Mairie de Metz ouverte vendredi après-midi : le protocole est signé

Publié le 01/12/2011
Depuis 2002, les agents des services de la mairie de Metz démarrent leur week-end le vendredi à midi.
Mairie de Metz ouverte vendredi après-midi : le protocole est signé
Mairie de Metz ouverte vendredi après-midi : le protocole est signé
Depuis 2002, les agents des services de la mairie de Metz démarrent leur week-end le vendredi à midi.

© Le Républicain Lorrain, Jeudi le 01 Décembre 2011 / MTZ /

 

 

Près de deux cents agents ont participé à l'assemblée générale du syndicat autonome du personnel de la ville de Metz, hier, à l'hôtel de ville. Photo Marc WIRTZ

 

« C'est Jean-Marie Rausch qui a imposé ça en son temps. À l'époque, on n'avait pas eu le choix », commente Anne-Marie Klein, présidente de la Fédération autonome de la Fonction publique territoriale (FA-FPT), lors de l'assemblée générale du syndicat, hier, à l'hôtel de ville. Mais lorsque Dominique Gros a annoncé qu'il souhaitait rouvrir l'intégralité des services le vendredi après-midi, il s'est heurté à une levée de boucliers. L'idée est de déplacer la demi-journée de RTT du vendredi au mercredi, ou un autre jour de la semaine, par quinzaine. « En compensation, notre syndicat a obtenu la récupération d'un jour de RTT lorsque ce dernier tombe un jour férié », se félicite la présidente. C'est à cette condition que la FA-FPT et la CFDT viennent de signer le protocole d'accord qui permettra au maire d'ouvrir la mairie au public les vendredis après-midi. Et ce dès le 1er janvier 2012.

Autre bataille remportée par le syndicat : la journée de congé exceptionnelle attribuée aux bénéficiaires d'une médaille de travail, promotion, ou autre titularisation. Un avantage « mis en place par... Raymond Mondon, que Dominique Gros voulait supprimer parce qu'il ne le trouvait pas équitable ». Le syndicat a obtenu qu'on ne touche pas à cet acquis. Enfin, « nous avons obtenu que la prime mensuelle fixée par le maire soit augmentée », appuie Anne-Marie Klein. « Avec le gel des salaires depuis deux ans, l'augmentation des mutuelles et des cotisations pour la retraite, notre salaire sera moindre en janvier. Nous négocions actuellement pour que cette prime permette de combler la perte de notre pouvoir d'achat ».

C.K.