Manifestation annulée

Publié le 04/02/2011
Les agents d'exploitation de la direction des routes départementales avaient prévu de manifester devant le conseil général, à Metz, hier matin, pour réclamer « une rémunération à la hauteur de (leur) investissement », a indiqué l'intersyndicale CFDT, CGT, FO, Unatos, FSU, SLPDM, Sud. Finalement, ils ont suspendu leur mouvement après que la direction a accepté de les rencontrer le 28 février prochain.
Manifestation annulée
Manifestation annulée
Les agents d'exploitation de la direction des routes départementales avaient prévu de manifester devant le conseil général, à Metz, hier matin, pour réclamer « une rémunération à la hauteur de (leur) investissement », a indiqué l'intersyndicale CFDT, CGT, FO, Unatos, FSU, SLPDM, Sud. Finalement, ils ont suspendu leur mouvement après que la direction a accepté de les rencontrer le 28 février prochain.

Le Républicain Lorrain, Vendredi le 04 Février 2011 / MTZ /

 

Une autre concession a été arrachée au conseil général, selon l'intersyndicale. Elle concerne la prime de poste : « Cette prime qui représente 30 EUR par mois était payée par l'Etat. Aujourd'hui, c'est le conseil général qui doit la verser. Or, le Département a décidé de ne la payer que l'année suivante, une fois le travail effectué. Nous avons obtenu un versement quinze jours après le travail », a signalé Gérard Sift, agent au service des routes et représentant CGT.

A la table des négociations, les syndicalistes auront d'autres exigences : « On veut la mise à plat du régime indemnitaire pour que tous les agents soient payés de la même manière ». Très sollicités lors des fortes neiges de cet hiver, ils ont « répondu présents [...] malgré des effectifs insuffisants », a appuyé l'intersyndicale mosellane. De ce fait, ils demanderont une prime de reconnaissance d'un montant minimum de 100 EUR par mois.