Mittal twitt-fight

Publié le 24/09/2012
Suite à un twitt-fight, Anne Grommerch, députée UMP 9e circonscription, s'est déplacée à Florange afin de s'expliquer avec Edouard Martin (CFDT).
Mittal twitt-fight
Mittal twitt-fight
Suite à un twitt-fight, Anne Grommerch, députée UMP 9e circonscription, s'est déplacée à Florange afin de s'expliquer avec Edouard Martin (CFDT).

© Le Républicain Lorrain, Dimanche le 23 Septembre 2012 / THI /

 


« Je m'étonnais de ne plus voir de politiques défiler sur le site depuis les élections. J'ai également été  surprise par le contenu du rapport Faure ; lors des auditions, lorsqu'on les entendait parler, ils étaient bien moins confiants,  on aurait dû les enregistrer. » Pour la députée, il faut travailler au sauvetage de la filière froide et du packaging. Quant aux 150 MEUR d'Ulcos, le projet de captage de CO² qui semble avoir de moins en moins la cote à Bruxelles, elle affirme avoir été mal comprise : « Il n'est pas question de donner les 150 MEUR à Mittal pour qu'il investisse sur son site. Mais, si Ulcos venait à ne pas se faire, nous devons nous battre pour que l'argent demeure sur notre territoire. A nous de trouver un projet nouveau. »