Mobilisation réussie à Metz...

Publié le 02/05/2012
De mémoire de policier, « on n'avait jamais vu autant de monde se mobiliser pour un 1er mai à Metz. Généralement, on ne compte pas plus de 400 personnes ». Hier, ils étaient près de 3 000 à défiler avenue Foch, puis à se rassembler place de la République.
Mobilisation réussie à Metz...
Mobilisation réussie à Metz...
De mémoire de policier, « on n'avait jamais vu autant de monde se mobiliser pour un 1er mai à Metz. Généralement, on ne compte pas plus de 400 personnes ». Hier, ils étaient près de 3 000 à défiler avenue Foch, puis à se rassembler place de la République.

© Le Républicain Lorrain, Mercredi le 02 Mai 2012 / Région /

 

 

Des syndicalistes mais aussi des salariés, des militants de gauche, des membres d'association ont défilé hier à Metz. Photo Karim SIARI.

 

 Des militants CFDT, CGT, FSU, Solidaires, UNSA de la Moselle, mais aussi des salariés et des membres des partis de gauche, le maire PS de Metz, l'association culturelle des Alévis (mouvement républicain et laïc turc) et les travailleurs turcs de la Vallée de la Fensch. Quant aux 200 militants FO, ils se sont rassemblés devant leur QG, rue Cambout, rappelant au passage leur « indépendance vis-à-vis des partis ». Un principe que semble partager Dominique Marchal, secrétaire générale de la CFDT de Moselle : « Le 1er mai est la journée de solidarité des travailleurs du monde entier. C'est tout, sauf de la politique ! », a-t-elle martelé. Pourtant, si Corinne Claude, infirmière de 53 ans, participait pour la première fois au rassemblement hier, « c'est pour répondre à la provocation de Nicolas Sarkozy. Avec tout ce qui se passe entre les deux tours, je voulais être là ! ». Pour Alain Clemens de Seingbouse, peintre en bâtiment victime d'une maladie professionnelle, « les vrais travailleurs, c'est nous tous ! ».