Ni à la CGT ni à la CFDT

Publié le 29/03/2011
A son tour, la CFDT a engagé une procédure d'exclusion contre un membre de son syndicat « santé sociaux », Daniel Durand-Decaudin, au motif que celui-ci a été candidat du Front national aux cantonales en Moselle.
Ni à la CGT ni à la CFDT
Ni à la CGT ni à la CFDT
A son tour, la CFDT a engagé une procédure d'exclusion contre un membre de son syndicat « santé sociaux », Daniel Durand-Decaudin, au motif que celui-ci a été candidat du Front national aux cantonales en Moselle.

L'Est Républicain, Mardi le 29 Mars 2011 / Région Lorraine

 

« Nous lui avons expliqué que les valeurs de solidarité défendues par la CFDT étaient incompatibles avec les thèses sur la ''préférence nationale'' prônées par le FN », a expliqué le responsable de la CFDT-Lorraine, Alain Gatti.M. Durand-Decaudin, 52 ans, travailleur social employé à Boulay (Moselle), s'est présenté les 20 et 27 mars sous l'étiquette FN dans le canton de Boulay. Au second tour dimanche, il a été battu par le candidat sortant de la droite en obtenant 35,8 %. Il s'agit du deuxième syndicaliste mosellan mis à l'index par son organisation parce qu'il appartenait au FN.