Pas de casse !

Publié le 21/02/2012
À l'heure de se regrouper au local syndical de l'avenue des Tilleuls tôt hier matin, tous les salariés venus défendre leur outil de travail ont reçu le même mot d'ordre.
Pas de casse !
Pas de casse !
À l'heure de se regrouper au local syndical de l'avenue des Tilleuls tôt hier matin, tous les salariés venus défendre leur outil de travail ont reçu le même mot d'ordre.

© Le Républicain Lorrain, Mardi le 21 Février 2012 / THI /

 

 

 

 « On va entrer en guérilla avec une action forte chaque semaine mais pas de casse », annonce Walter Broccoli (FO). « L'idée est de toucher au portefeuille de Monsieur Mittal mais pas de détériorer l'usine. »

Des propos repris plus tard par François Pagano (CFE-CGC) au moment où Édouard Martin (CFDT), mettait un coup de pied symbolique dans la porte de la salle de réunion de la direction avant de pouvoir l'ouvrir avec une clé.