PHALSBOURG : LES FAURE ET MACHET DANS LA RUE

Publié le 14/03/2009
Les Faure et Machet sont descendus dans la rue, hier à Phalsbourg. Peu avant midi, tandis que les derniers vendeurs du marché remballaient leurs étals, trois bus se sont engouffrés dans la place d'Armes, lâchant sur le pavé 150 manifestants.
PHALSBOURG : LES FAURE ET MACHET DANS LA RUE
PHALSBOURG : LES FAURE ET MACHET DANS LA RUE
Les Faure et Machet sont descendus dans la rue, hier à Phalsbourg. Peu avant midi, tandis que les derniers vendeurs du marché remballaient leurs étals, trois bus se sont engouffrés dans la place d'Armes, lâchant sur le pavé 150 manifestants.


La manifestation des Faure et Machet à Phalsbourg se voulait joyeuse et déterminée elle a bloqué une partie de la ville hier vers midi.

Il s’agissait d’une partie des employés de FM Logistic de la plate-forme de Woippy dont la fermeture a été annoncée suite au désengagement de l’unique client du site, Hewlett-Packard. 483 postes sont sur la sellette à Metz, même si le rapatriement d’une partie de l’activité de l’entreprise de Moulin-lès-Metz (100 personnes) devrait permettre d’y maintenir une activité. C’est donc une cohorte joyeuse mais déterminée qui a défilé de cette place centrale phalsbourgeoise jusqu’au siège de l’entreprise, bloquant quelques minutes le centre de la ville. L’intersyndicale CFE/CGC-FO-CGT-CFDT, après plusieurs mouvements à Metz, était parvenue à mobiliser les troupes pour parcourir la centaine de kilomètres jusqu’à Phalsbourg. «Nous voulions montrer à notre employeur FM Logistic qu’on a vraiment envie de travailler. Comme le siège social est ici, et que les stratégies sont aussi décidées à Phalsbourg, il était important aussi qu’on vienne», déclarait le porte-parole de l’intersyndicale Bruno Damien.

Manifestation bon enfant

Avec une délégation de représentants du personnel, celui-ci a été reçu par les coprésidents de l’entreprise Jacky Gervis et Jean-Christophe Machet qui leur ont affirmé leur volonté d’œuvrer au mieux pour le maintien de l’emploi et la pérennité de l’entreprise. Ces responsables ont également fait savoir aux manifestants la nécessité de ne pas engager d’opération coup-de-poing contre FM Logistic susceptible de nuire à l’image de la société et par la même occasion de décourager d’éventuels nouveaux clients. «Nous sommes d’accord, déclarait pour sa part Bruno Damien. C’est pour cela qu’on a organisé une manifestation bon enfant. » Les Faure et Machet ont regagné Metz vers 15 h.

Ph.D. Lire également en pages Région.

Publié le 14/03/2009 (Sarrebourg)