Pousser les portes des très petites entreprises

Publié le 30/03/2012
Plutôt livrés à eux-mêmes face au droit du travail, les salariés des très petites entreprises du centre de Metz ont reçu, hier, la visite de la CFDT. Une action de sensibilisation conduite par une poignée de militants, la secrétaire départementale de CFDT, Dominique Marchal, et son adjoint, Stéphane Vannson.
Pousser les portes des très petites entreprises
Pousser les portes des très petites entreprises
Plutôt livrés à eux-mêmes face au droit du travail, les salariés des très petites entreprises du centre de Metz ont reçu, hier, la visite de la CFDT. Une action de sensibilisation conduite par une poignée de militants, la secrétaire départementale de CFDT, Dominique Marchal, et son adjoint, Stéphane Vannson.

© Le Républicain Lorrain, Vendredi le 30 Mars 2012 / MTZ /

 

 

Peu nombreux, les militants CFDT sont allés à la rencontredes salariés des commerces du centre-ville de Metz. Photo Marc WIRTZ

 

Relayant une campagne nationale, la délégation a fait du porte à porte dans les commerces messins pour instruire les salariés de la fonction syndicale et les sensibiliser aux prochaines élections de l'automne.

Isolés, mal informés et inorganisés, les employés du commerce comme de l'artisanat ont l'écoute de la CFDT qui propose des instances représentatives par secteur géographique et par branche. « Ainsi, en s'éloignant de la promiscuité de la TPE, les salariés pourraient se fédérer et être mieux à même de peser dans le dialogue social », argumente Stéphane Vannson qui a tantôt trouvé porte close, tantôt un accueil timoré. Mais plutôt courtois dans l'ensemble.

Th. F.