Régime minier : la mission Bursous surveillance

Publié le 08/07/2010
La CFDT vient d'envoyer une motion aux maires des communes du bassin houiller lorrain. « La population minière est en ébullition. Ce qui l'indigne, ce sont une série d'attaques des Pouvoirs publics contre le régime de protection sociale des mines », indique le communiqué.
Régime minier : la mission Bursous surveillance
Régime minier : la mission Bursous surveillance
La CFDT vient d'envoyer une motion aux maires des communes du bassin houiller lorrain. « La population minière est en ébullition. Ce qui l'indigne, ce sont une série d'attaques des Pouvoirs publics contre le régime de protection sociale des mines », indique le communiqué.

 

La CFDT liste ainsi certaines mesures comme « la signature d'un décret mettant fin aux prestations dites de l'article 2.2.b et donc au principe de gratuité des soins ». Le refus de valoriser les pensions minières des retraités âgés est aussi évoqué. « De plus, les Pouvoirs publics n'honorent pas leurs propres engagements. La CFDT a accepté le principe de restructuration et de l'adaptation du Régime minier. La contrepartie a notamment été la garantie de l'emploi pour l'ensemble du personnel.

Or l'inconstance de l'Etat fait peser de sérieuses menaces sur la qualité et l'accès aux soins en Moselle-Est. »

Suite au mouvement social, une mission parlementaire a été confiée au député Bur, par la ministre de la Santé, Roselyne Bachelot.

« Il est de la plus haute importance que les élus de Moselle-est fassent entendre leur point de vue », insiste la CFDT.