RETRAITE : TOTAL ET ARKEMA RECALCULERONT

Publié le 11/03/2009
Au tribunal de Sarreguemines, en chambre civile, les groupes Total et Arkema ont été condamnés, hier, à recalculer l'indemnité de départ à la retraite de 750 anciens de la plate-forme chimique de Carling Saint-Avold.
RETRAITE : TOTAL ET ARKEMA RECALCULERONT
RETRAITE : TOTAL ET ARKEMA RECALCULERONT
Au tribunal de Sarreguemines, en chambre civile, les groupes Total et Arkema ont été condamnés, hier, à recalculer l'indemnité de départ à la retraite de 750 anciens de la plate-forme chimique de Carling Saint-Avold.

«Les deux entreprises ont reçu l’ordre de verser aux retraités un complément d’indemnité prenant en compte la participation, l’intéressement et l’abondement », indique Marcel Nicolaus, porte-parole CFDT des anciens de Carling. Total et Arkema ont un mois pour calculer et verser le complément. Sans cela, les deux groupes devront payer une astreinte de 5 000 € par dossier. Mais il y a possibilité d’appel de ce jugement. Depuis plusieurs mois, sur ce dossier, c’est un véritable bras de fer que se livrent les retraités de la chimie à Carling et leurs anciens employeurs. Il faut dire que l’enjeu est de taille. La décision du tribunal de Sarreguemines pourrait très bien servir de jurisprudence aux 150 000 retraités de la chimie en France. La note, pour l’industrie chimique, promet d’être salée : elle a même été évaluée à 240 M€. Des procédures individuelles sont en cours également au tribunal des prud’hommes de Forbach sur cette question de l’indemnité de départ à la retraite.

S. M.
Publié le 11/03/2009 - France