Sanest : réintégré après une grève de la faim

Publié le 18/10/2012
Patrick Anglade, ancien employé du site de Metz de l'entreprise d'assainissement Sanest, filiale de Sita et Suez Environnement, âgé de 53 ans, a été licencié, le 27 juillet, pour faute grave, un licenciement qu'il contestait en le jugeant abusif et discriminatoire. Deux de ses collègues avaient entamé en septembre une grève de la faim pour demander sa réintégration.
Sanest : réintégré après une grève de la faim
Sanest : réintégré après une grève de la faim
Patrick Anglade, ancien employé du site de Metz de l'entreprise d'assainissement Sanest, filiale de Sita et Suez Environnement, âgé de 53 ans, a été licencié, le 27 juillet, pour faute grave, un licenciement qu'il contestait en le jugeant abusif et discriminatoire. Deux de ses collègues avaient entamé en septembre une grève de la faim pour demander sa réintégration.

© Le Républicain Lorrain, Jeudi le 18 Octobre 2012 / Région /

 

 

 

« Il a été réintégré dans une filiale de Sita près de Metz, sa région d'origine », au sein du personnel d'accueil selon un accord convenu avec la direction nationale de Sita, s'est félicité le délégué syndical CFDT Daniel Firholtz. « C'est un grand combat qu'on a gagné », a commenté le syndicaliste, M. Anglade étant « repris en CDI, sans perte de salaire et en conservant son ancienneté ». L'opérateur travaillait depuis douze ans chez Sanest quand son licenciement lui a été signifié. Selon une source syndicale, l'employeur lui reprochait un délit de fuite après avoir assisté comme passager à un léger accident de la route causé par un chauffeur intérimaire.

« Il n'avait aucune responsabilité hiérarchique sur le chauffeur », avait déclaré un de ses collègues. M. Anglade est handicapé depuis un accident du travail survenu en tant qu'employé de Sanest.